Sièges régionaux
Accès rapide au Réseau Médical MSH
Membres MSH
Connectez-vous à votre espace membre pour trouver un prestataire de santé près de chez vous
Êtes-vous un prestataire de santé ?
Rejoignez-notre réseau MSH
Equipe commerciale
Service gestion
Équipe commerciale individuels
De 8h00 à 17h00 (MT)
Nous contacter par e-mail
Équipe commerciale entreprises
De 8h00 à 17h00 (MT)
Nous contacter par e-mail
Un séjour à l’étranger est une expérience sans pareil. Il élargit votre horizon et vous permet de faire des rencontres uniques et parfois inhabituelles. Il favorise également l’épanouissement personnel, professionnel et financier et soude les familles.

Mais c’est aussi une épreuve. Vous devez vous adapter sur le plan physique, culturel et psychologique, et cela peut prendre du temps. Le processus d’adaptation est un chemin semé d’embûches qui peut nuire à votre bien-être psychologique et à celui de votre famille.
Comment la vie à l’étranger peut-elle compromettre la santé mentale des expatriés ?
La question de l’identité est au cœur de l’expérience de la vie à l’étranger. Elle soulève de nombreuses questions, par exemple : Qui suis-je désormais ? Comment puis-je me sentir moi-même tout en m’adaptant ? Ai-je les ressources personnelles nécessaires pour m’en sortir ? Comment puis-je profiter de cette nouvelle expérience à l’étranger pour devenir la personne que j’aimerais être ? La vie à l’étranger favorise les changements d’identité, parfois avant même que l’expatrié lui-même ait admis et assimilé ces changements !

Les relations interpersonnelles sont un autre aspect essentiel de la vie à l’étranger. Ces relations sont souvent mises à mal par l’expatriation. À l’étranger, vous êtes en rupture avec tout ce que vous connaissiez auparavant. Vous pourriez ressentir un sentiment de vide en l’absence de vos proches et regretter vivement les personnes et les endroits que vous avez laissés derrière vous. Vous aurez également à faire l’effort de nouer de nouvelles relations satisfaisantes. Si vous n’êtes plus entouré, vous risquez de ressentir une fragilité émotionnelle.
Pour quelles raisons les expatriés peuvent-ils se sentir déroutés et mal à l’aise à l’étranger ?
Cela dépend de la personnalité de l’expatrié, mais le stress en est le premier facteur. La gestion des changements majeurs liés à une culture, à une langue et à un environnement inconnus et l’adaptation constructive à une nouvelle vie peuvent générer énormément de stress et nuire à la confiance en soi. Même les gestes les plus anodins, comme passer un coup de fil, peuvent paraître compliqués.

L’installation dans un nouveau pays demande beaucoup d’énergie et d’efforts. Après une période d’installation intense, vous pourriez ressentir un vide affectif en l’absence des éléments familiers que vous avez laissés dans votre pays. Un sentiment de nostalgie, voire de tristesse, peut vous envahir. Laissez ces émotions suivre leur cours : il est normal de se sentir déprimé à ce stade. Nous savons tous qu’il est impossible d’être heureux en permanence ! Mais si vous tombez dans une profonde dépression pendant plus de deux semaines, sachez que c’est inquiétant et qu’il est nécessaire de réagir.
Comment les expatriés peuvent-ils éviter d’être déroutés ou mal à l’aise ?
Évitez de partir à l’étranger pour échapper à vos problèmes. Ils ressurgiront malgré tout, parfois de façon exacerbée. Le taux élevé de divorce chez les expatriés en est le parfait exemple. Ceux qui envisagent de partir à l’étranger doivent bien réfléchir à leur situation et préparer leur départ à tous les niveaux. Ils doivent passer en revue les points positifs et négatifs de cette expérience, leurs craintes et les initiatives qu’ils prendront pour réussir leur départ. Il est essentiel de considérer chaque personne comme un acteur clé de cette expérience de vie (adultes comme enfants) afin de créer une dynamique positive et d’impliquer chaque membre de la famille.
Quel soutien peut-on apporter aux expatriés qui traversent des difficultés ?
La vie est pleine de surprises et de changements. Nous avons tous des hauts et des bas et chaque personne, expatriée ou non, a besoin du soutien d’un ami, d’un professionnel de santé ou encore d’un psychiatre à un moment ou un autre de sa vie. Il convient d’analyser à quel point une personne est en difficulté pour lui apporter l’aide nécessaire, notamment pour savoir si la prescription de médicaments est nécessaire (en cas de dépression par exemple). Lorsque vous remarquez qu’une personne à laquelle vous tenez va mal, essayez de saisir l’étendue du problème et de savoir si elle a besoin d’aide. N’ignorez jamais la souffrance psychologique d’un proche.
Contactez-nous
Nos équipes sont disponibles 24 h/24 et 7 j/7
Contactez-nous
Contactez notre équipe de spécialistes en assurance pour étudiants et professeurs et trouvez votre plan
Rejoignez-nous
Rejoignez un réseau de plus d'1 million de prestataires de santé dans le monde