Sièges régionaux
Accès rapide au Réseau Médical MSH
Membres MSH
Connectez-vous à votre espace membre pour trouver un prestataire de santé près de chez vous
Êtes-vous un prestataire de santé ?
Rejoignez-notre réseau MSH
Equipe commerciale
Service gestion
Équipe commerciale individuels
De 8h00 à 17h00 (MT)
Nous contacter par e-mail
Équipe commerciale entreprises
De 8h00 à 17h00 (MT)
Nous contacter par e-mail
L’expérience du retour à la maison, qui fait partie intégrante du parcours de l’expatrié, ne génère pas la même excitation ni le même attrait de la nouveauté que lorsque vous vous lancez dans une aventure, mais les émotions qu’elle provoque ne sont pas moins fortes pour autant. Votre retour dans votre pays d’origine suscitera des réactions différentes au sein de votre famille et chez vos amis, comme lorsque vous leur avez annoncé que vous partiez à l’étranger : joie, soulagement, déception, tristesse ou colère... un autre changement qui nécessite une organisation méthodique !
Planifier votre départ : la première étape de votre retour à la maison
Les circonstances de votre retour influeront sur la manière dont vous vivez cette expérience. Trois facteurs déterminants vous rendront la tâche plus aisée ou plus ardue :
  1. si vous rentrez de votre plein gré ou non ;
  2. la durée de votre séjour à l’étranger ;
  3. les liens que vous avez réussi à entretenir avec vos amis et votre famille dans votre pays d’origine.
Chaque expérience de retour est unique, selon la combinaison obtenue à partir de ces trois éléments.

Quitter un lieu où vous avez habité est une forme de séparation : il est bon de pouvoir faire ses adieux et de créer des souvenirs mémorables. Pour les adultes comme pour les enfants, la fête de départ est symbolique et riche en émotions. Elle sert d’indicateur social et émotionnel de ce que vous laissez derrière vous et peut vous aider à vous préparer au sentiment de vide et à compenser l’absence par le biais d’expressions positives de gratitude et de cadeaux à emporter avec vous.
Se préparer à ressentir des émotions différentes
Votre famille et vous-même aurez changé, la vie à l’étranger ayant tendance à favoriser les changements d’identité (à des degrés différents, selon la durée du séjour à l’étranger et les différences culturelles que vous avez intégrées), mais la vie dans votre pays d’origine aura elle aussi évolué. Vos amis et votre famille ne seront plus exactement les mêmes et vous pourriez avoir le sentiment profond et douloureux de ne plus être sur la même longueur d’onde et de ne plus les comprendre. Le sentiment inévitable d’être un étranger est toujours inattendu lorsque vous le ressentez pour la première fois dans votre propre pays.
C’est pourquoi il peut être utile d’expliquer aux enfants, par exemple au cours d’une réunion de famille, qu’ils auront peut-être tout naturellement l’impression de ne pas être à leur place les premiers jours de leur retour. En comprenant ces émotions, vos enfants finiront par se faire à la situation.
Le retour comme projet familial
S’investir en famille dans un projet de retour dans votre pays d’origine peut être source d’énergie positive. Dressez une liste des avantages et des inconvénients, des espoirs et des craintes de chaque membre de la famille. Évoquez aussi les sentiments positifs que ce retour vous inspire, l’impatience de retrouver amis et famille et la fin d’un cycle de vie, si c’est le cas. Encouragez-les à faire preuve de curiosité, à apprendre des autres, mais aussi à partager certains aspects de leur ancienne vie avec eux. Et si vous ne rentrez pas chez vous de votre plein gré, décidez de la manière dont vous pouvez travailler ensemble pour mener à bien cette période de transition. Que pouvez-vous faire pour que la vie que vous laissez derrière vous vous manque moins ? Vous pourriez organiser un repas hebdomadaire célébrant la cuisine « locale », adhérer à une association culturelle, linguistique ou sportive liée à ce pays ou encore mettre en place une organisation pratique pour mieux rester en contact avec les amis que vous quittez. Pour un atterrissage en douceur, il suffit parfois de vous installer dans un lieu qui dégage une atmosphère internationale.
Vivez dans le présent
L’important est d’aimer la vie telle qu’elle est, tout en conservant les précieux souvenirs du passé : ils pourront vous aider dans les moments plus difficiles. Le retour dans votre pays d’origine est peut-être l’une des étapes les plus éprouvantes du cycle d’expatriation, mais, heureusement, celle-ci est de courte durée. La capacité d’adaptation que vous avez développée pendant votre séjour à l’étranger vous aidera à créer des liens et à vous investir dans votre vie de tous les jours.
Contactez-nous
Nos équipes sont disponibles 24 h/24 et 7 j/7
Contactez-nous
Contactez notre équipe de spécialistes en assurance pour étudiants et professeurs et trouvez votre plan
Rejoignez-nous
Rejoignez un réseau de plus d'1 million de prestataires de santé dans le monde